Radio Plus FM

La radio du Loir-et-Cher

écoutez le direct

C'est parti pour la saison des fraises en Sologne

Les premières fraises apparaissent sur les marchés, en particulier les gariguettes, la variété emblématique du printemps. Balade dans les jardins suspendus de Soings-en-Sologne.

La majorité des fraises sont produites au sud de la Loire, en Sologne viticole dans les secteurs de de Soings, de Fontaines ou de Mûr de Sologne sur 150 ha au sol et 30 ha en jardins suspendus. "C’est une alternative à la culture en plein champ en plein développement, explique Frédéric Pasquier, producteur de fraises à Fontaines-en-Sologne, mais bien que le travail soit plus facile, c’est toujours difficile de recruter des cueilleurs".

Chaque saison, ce sont près de 2 500 tonnes de fraises qui transitent par le Cadran de Sologne pour être valorisées sur les marchés. La campagne commence timidement avec seulement 10 tonnes négociés ce jeudi. "Nous ne sommes pas dans une année très précoce, mais nous n’avons pas eu à pâtir du gel", rassure Frédéric Pasquier.

Sophie et Stéphane Roumier entament leur 4ème saison depuis le démarrage de leur activité à Soings-en-Sologne. "Nous produisons des gariguettes, des charlottes et des mariguettes, indique Sophie Roumier, nous avons récolté les premières ce matin (jeudi, ndlr)". Les jeunes exploitants produisent en moyenne 90 tonnes de fraises par an, et viennent d’investir dans la culture suspendue (hors sol) et déploient des techniques de lutte bio contre les parasites. "D’ici début mai, nous serons bien entrés dans la saison avec de très beaux fruits".

Par Nicolas Terrien | Publié le 27/04/2017

Partager