Radio Plus FM

La radio du Loir-et-Cher

écoutez le direct

Montoire au carrefour des cultures du monde

Le 44ème festival s'est ouvert mercredi après-midi à l'issue d'un défilé haut en couleur des dix troupes invitées cette année. Ouvrez le livret de voyage de l'édition 2016.

Chaque été depuis 1973, Montoire se veut le carrefour des cultures du monde, et le festival y parvient encore cette année avec une belle sélection de troupes venues des quatre coins de la planète.

L’ensemble Pirin de Bulgarie a déjà impressionné le public avec ses cinquante musiciens, danseurs et chanteurs, et promet déjà d’être un des temps forts de cette édition 2016. La culture maohi est joliment présentée par le Show Tahiti Nui, avec une succession de tableaux d’us et coutumes des antipodes. La France métropolitaine n’est pas en reste avec  "L’avant deux du Haut-Anjou", défenseur des traditions angevines.

L’Amérique du Sud est fièrement représentée par L’Argentine avec l’Ecole de danse de San Salvador de Jujuy, lorsque les gauchos de la pampa présentent toutes les facettes du malambo. Les vénézuéliens de la Compagnie de danses Cantaclaro expriment une synthèse culturelle entre Europe et Afrique avec du rythme et de la couleur.

L’Afrique qui n’est jamais omise à Montoire, et cette année, c’est la Compagnie Nationale de Danse de Côte d’Ivoire qui diffuse ses chorégraphies rituelles, initiatiques ou de réjouissance derrière leurs masques traditionnels.

Après avoir enchanté les blésois  le 28 juillet dernier, l’Ensemble de l’Université d’Etat d’Erevan en Arménie s’installe à Montoire pour dispenser ses danses pleines de grâce, issues de 2 500 ans d’histoire. La culture perse qui elle aussi revendique à juste titre des millénaires de culture est représentée par l’Ensemble Leymer avec des danses rituelles de la région de Bushehr.

Cap sur l’Asie du Sud-Est avec les thaïlandais de l’Ensemble folklorique de Chanthaburi et ses costumes richement parés, typiques de l’ancien royaume du Siam. Enfin, le Japon referme ce livret de voyage dans les cultures du monde avec la troupe Kon-Tou & Onjin, une démonstration d’arts martiaux traditionnels au son des tambours de Wadaïko.

Par Nicolas Terrien | Publié le 10/08/2016

Partager