Radio Plus FM

La radio du Loir-et-Cher

écoutez le direct

Algérie : de la nécessité d'apaiser la mémoire

Le secrétaire d'Etat aux Anciens Combattants Jean-Marc Todeschini a inauguré samedi après-midi l'exposition "Partir en Algérie, partir d'Algérie" actuellement visible au Conseil départemental à Blois.

Cette exposition réalisée par l’ECPAD (Etablissement de Communication et de Production Audiovisuelle de la Défense) présente en 44 panneaux en réalité augmentée la complexité des situations dans laquelle la guerre d’Algérie a plongé de nombreux hommes et femmes.

"Partir, ce terme renferme à lui seul toutes les mémoires de la guerre d’Algérie que nous avons à cœur de rassembler, sans les confondre, sans les opposer, car l’histoire est une, mais la mémoire est plurielle", a déclaré Jean-MarcTodeschini à l’issue de la visite dans le cloître de l’Hôtel du Département.

Car cette mémoire est encore sensible, mais pour le secrétaire d’Etat, "il est temps de l’apaiser. J’entends les douleurs d’hier et je sais que des cicatrices ne sont pas refermées. L’heure est au dépassement des souffrances du passé, et nous devons y travailler".

Par Nicolas Terrien | Publié le 09/10/2016

Partager