Radio Plus FM

La radio du Loir-et-Cher

écoutez le direct

Une amélioration pour l'économie locale en 2016

C'est ce qu'observe le Tribunal de Commerce de Blois avec une nette baisse du nombre de procédures collectives l'an dernier. Une reprise qui reste fragile, mais qui est inédite depuis 2008.

Depuis la crise du marché immobilier américain en 2008, le Tribunal de Commerce de Blois enregistrait en moyenne chaque année 322 entreprises en très grande difficulté. "Nous en dénombrons 266 en 2016, observe Christian Provost, le président du tribunal consulaire, ce qui a conduit à 107 redressements et à 150 liquidations". Certes, les secteurs du bâtiment et des travaux publics restent à la peine, tout comme certains pans du commerce. Mais l’industrie repart, le commerce de détail va mieux, et l’hôtellerie-restauration maintient ses emplois.

"C’est vrai que l’économie locale se redresse doucement, observe Alexandra Péthieu, vice-procureur de la République, il y a moins de défaillance d’entreprises alors que le nombre de création de société est en hausse". Les URSSAF constatent moins de retards de paiement, et 630 emplois nouveaux ont été créés, grâce, il est vrai, au recours à l’intérim. "La situation reste fragile", souligne tout de même Christian Provost. D’ailleurs, 159 dossiers de prévention ont été ouverts en 2016 pour des dirigeants en difficulté. C’est 50% de plus qu’en 2015.

Par Nicolas Terrien | Publié le 24/01/2017

Partager