Radio Plus FM

La radio du Loir-et-Cher

écoutez le direct

L'humoriste Patrick Adler au lycée Sonia Delaunay

Le comédien et homme de radio était à Blois ce lundi pour rencontrer une quinzaine de lycéens en cours de raccrochage scolaire. Une discussion pleine d'humour et de bienveillance destinée à faire passer un message : "tout est possible!"

L’idée émane de Frédéric Mazé. "Je m’occupe d’une classe de quinze jeunes qui entre dans le cadre de l’Action de Remobilisation à Temps Plein et de la lutte contre le décrochage scolaire, explique-t-il, et j’ai pensé que Patrick Adler pourrait parrainer le fin de l’année scolaire qui est une période cruciale, puisque c’est celle de l’orientation". C’est donc un signe d’encouragement envoyé à ces jeunes âgés de 16 à 18 ans en phase de raccrocher avec le système scolaire.

"La situation de ces jeunes me touche, ayant moi-même été placé à la DDASS et ayant exercé en tant qu’éducateur avant de me lancer dans la comédie", indique Patrick Adler. Certes, l’humoriste n’était pas connu des lycéens avant sa visite en classe ce lundi. Le discours est bienveillant et les échanges virent rapidement aux vannes chères tant au comédien qu’aux jeunes. "Le message, c’est de leur dire que tout est possible, que l’on a droit à l’erreur avant de trouver sa voie".

Message reçu par Lilou, 16 ans. "C’est bien de pouvoir discuter avec quelqu’un qui a été dans la même situation que nous", commente la jeune fille qui vient de trouver sa vocation. "Je viens de faire un stage dans la coiffure et ça me plais". Maël voit son avenir dans les services à la personne. "J’ai déjà fait des stages en école maternelle et dans une maison de retraite, mais je préfèrerais travailler avec les personnes âgées". Pour ces "raccrocheurs", cette immersion dans le monde professionnel se révèle bénéfique selon Frédéric Mazé : "90% d’entre eux trouvent leur voie à l’issue de cette année spéciale".

Par Nicolas Terrien | Publié le 03/04/2017

Partager