Radio Plus FM

La radio du Loir-et-Cher

écoutez le direct

Ils se mettent en marche pour Macron

Le mouvement lancé par Emmanuel Macron le 6 avril dernier sur internet cherche son implantation territoriale, et une première réunion de sympathisants s'est tenue à Blois samedi soir, en attendant une organisation locale ?

Une dizaine de personnes isolées dans un bar blésois, le plus à l’écart possible du match entre le Pays de Galles et l’Irlande du Nord... Toutes ont signé l’appel d’Emmanuel Macron sur le site www.en-marche.fr, ne se connaissent pas, et souhaitent pour le moment garder leur anonymat. Hormis Maxime Bigot qui se présente comme le coordinateur du mouvement en Loir-et-Cher (interview ci-dessous). Vivant entre Bordeaux et Soings-en-Sologne, cet adhérent du PS en Gironde se donne l’été pour lancer le mouvement, en attendant une structuration locale.

Pour animer l’échange, Pacôme Rupin a fait le déplacement du QG parisien. "Nous dénombrons plus de 200 sympathisants en Loir-et-Cher", confesse le responsable national de "la grande Marche". Ces personnes ont été invitées par mail à assister à cette prise de contact, "l’objectif étant de venir à leur rencontre et de les inciter à s’engager". Ils devront notamment relayer en Loir-et-Cher la campagne de porte-à-porte lancée le 28 mai dernier, en espérant une candidature en 2017 ?

Par Nicolas Terrien | Publié le 25/06/2016

Partager