Radio Plus FM

La radio du Loir-et-Cher

écoutez le direct

Un budget 2017 voté à l'unanimité au Conseil départemental !

Il faut remonter loin dans l'histoire de l'institution départementale pour voir majorité et minorité voter de concert le document fondateur de ses politiques. Un acte fort et "historique" pour la première, "dans la logique" pour la seconde...

Au moment des explications de vote, la présidente du groupe Le Loir-et-Cher Autrement a justifié la position de son groupe. "Notre approbation est logique, puisque nos propositions ont été retenues", explique Geneviève Baraban (voir article du 12 décembre 2016). "Ce vote unanime est tout sauf le fruit d’un chantage ou d’un quelconque marché ! Pas de soumission ni de domination, pas de frustration ni de vanité". Cette unanimité est donc le fruit d’un dialogue sérieusement apaisé depuis le début de cette mandature en 2014. Encore faudra-t-il peut-être l’expliquer à l’extérieur, en particulier à gauche... "C’est vrai, cela peut surprendre, mais nous saurons justifier notre position point par point".

Peu de majorités, à fortiori à quelques mois d’échéances électorales importantes, pourront se vanter d’avoir fait passer leur budget avec la bénédiction de leur opposition ! C’est pourtant ce à quoi est parvenue celle de Maurice Leroy au Conseil départemental jeudi midi, à l’heure du vote. Une victoire personnelle pour le président, alors qu’il devrait céder son fauteuil de président à Nicolas Perruchot au lendemain des législatives ? "Je n’en tire pas de gloire personnelle, je travaille pour le Loir-et-Cher. Si je peux imprimer cette marque que l’on travaille ensemble, majorité et minorité, tant mieux".

Par Nicoles Terrien | Publié le 15/12/2016

Partager