Radio Plus FM

La radio du Loir-et-Cher

écoutez le direct

Un "tchat" grandeur nature pour Benoît Hamon

Depuis la Halle-aux-Grains de Blois, ce mardi soir, le candidat socialiste à la présidentielle a répondu aux questions de dix personnes tirées au sort. Un échange direct avec les citoyens, émaillé de quelques annonces, et de précisions sur son programme.

Cette campagne, c’est la course à l’innovation : après l’hologramme de Jean-Luc Mélenchon, voici "l’Agora live" de Benoît Hamon ! Le concept fonctionne à l’image d’un direct comme sur Facebook, mais dans la réalité, en grandeur nature ! Debout au centre de l’hémicycle, le candidat socialiste prend connaissance des questions des chanceux que le sort a désigné. Et y répond !

Egalité hommes-femmes, transition écologique, éducation, prise en charge du vieillissement, délinquance, laïcité... Benoit Hamon apporte des précisions à ses interlocuteurs en toute simplicité, en se mettant même parfois en scène, en prenant des exemples de sa vie personnelle, en rapportant des propos qu’il entend sur le terrain. Souvent, l’humour n’est pas loin...

Mais le candidat n’a pas été épargné par certaines questions. La taxe sur les robots ? "Une bonne idée de Bill Gates !" La loi Travail ? "La loi El Khomri sera abrogée et nous travaillerons sur une nouvelle". Le revenu universel ? "Ce n’est pas une utopie ni une société de fainéants !" Pour une alliance à gauche, qui doit céder ? "Il me revient de parler au-delà de la gauche, mais mon gouvernement sera ouvert à toutes les nuances de la gauche".

Benoit Hamon s’est également fendu de quelques annonces, dont la création de 40 000 postes dans l’Education Nationale, "avec des classes limitées à 25 élèves et à 20 dans les REP +". Coût avancé : 4 Mds €. Il est aussi question de fusionner la CSG avec l’impôt sur le revenu, d’interdire la vente de véhicules diesels d’ici 2025... L’exercice de cette "Agora live" aurait pu être plus périlleux, mais hormis des curieux ou des indécis, les applaudissements nourris ont dû rappeler à Benoît Hamon qu’il a une solide équipe d’amis sur Blois...

Par Nicolas Terrien | Publié le 22/02/2017

Partager