Radio Plus FM

La radio du Loir-et-Cher

écoutez le direct

En ordre de marche à 24 jours des législatives

Ça y est. Les trois circonscriptions de Loir-et-Cher sont dotées de candidatures "La République en Marche" : Marc Fesneau (Blois), Jean-Luc Brault (Romorantin) et Marlène Martin (Vendôme) ont officiellement lancé leur campagne éclair mercredi soir à Blois.

Une investiture surprise sur Romorantin, une erreur administrative sur Vendôme et pas de nom pour Blois... Au moment du dévoilement des 428 investitures de "En Marche" jeudi dernier, le Loir-et-Cher restait un peu sur sa faim. Il aura fallu attendre la publication de la liste rectificative portée à 511 noms lundi soir pour voir Marc Fesneau et Marlène Martin investis, et jusqu’à mardi soir pour que Jean-Luc Brault ne se décide officiellement à se lancer dans la course à la députation.

Entre les deux tours de la présidentielle, Christine Jagueneau avait prédit un « blitzkrieg » pour les candidats macroniens. La déléguée départementale de "La République en Marche" ne croyait pas si bien dire. A 24 jours seulement du premier tour des élections législatives ces candidats sprinters devront passer d’En Marche » à « à fond » pour tenter de contrer des candidats marathoniens en campagne depuis un an pour certains...

Pas de quoi inquiéter les postulants parlementaires qui espèrent surfer sur la vague présidentielle, et dont au moins deux d’entre eux sont rompus aux joutes électorales. Marc Fesneau – par ailleurs ravi de voir François Bayrou et Marielle de Sarnez intégrer le gouvernement – est maire de Marchenoir, ancien conseiller régional. Il est également un proche de François Bayrou, et assure le rôle de secrétaire général du Modem. On ignore pour le moment qui sera son suppléant.

Jean-Luc Brault est maire de Contres depuis 22 ans, et préside la Communauté Val de Cher Controis qui a enchaîné les fusions ces dernières années. Il a également été vice-président du Conseil départemental jusqu’en 2015. Son suppléant est Jean-Michel Dezelu, maire de la commune solognote de Souesmes.

Marlène Martin est première-adjointe au maire de Villiers-sur-Loir depuis 2014, son seul mandat à ce jour. Marcheuse de la première heure, c’est cette éditrice qui a créé le comité « En Marche » de Vendôme avant de se décider à porter l’investiture de "La République en Marche" sur Vendôme.

Par Nicolas Terrien | Publié le 17/05/2017

Partager