Radio Plus FM

La radio du Loir-et-Cher

écoutez le direct

Quatre mois de mobilisation, et une situation toujours bloquée

Alors que François Hollande a encore réaffirmé ce jeudi qu'il irait jusqu'au bout sur la loi Travail, la journée nationale d'action a été relayée en Loir-et-Cher avec deux rassemblements en début de soirée.

A la mi-journée ce jeudi, les syndicats CGT, FO, FSU et Solidaires ont distribué des tracts et proposé une votation citoyenne aux automobilistes circulant au nord de Blois. Et puis en début de soirée, deux rassemblements se sont formés devant les permanences des deux sénateurs de Loir-et-Cher : celle de Jacqueline Gourault (Modem) à La Chaussée-Saint-Victor avec 100 à 150 personnes et celle de Jeanny Lorgeoux (PS) à Romorantin-Lanthenay.

Pour sortir de l’impasse, il n’y a qu’une seule solution pour les syndicats : retirer la loi, alors qu’elle est toujours en débat au Sénat. Elle y sera d’ailleurs votée le 28 juin prochain, date retenue par les opposants au texte pour une nouvelle journée de mobilisation avec des manifestations dans les trois principales villes du département : A Romorantin à 10h30 devant la sous-préfecture, la tenue d’un barbecue revendicatif à midi dans la zone industrielle sud de Vendôme et un rassemblement devant la préfecture à Blois à 14h00.

Par Nicolas Terrien | Publié le 23/06/2016

Partager