Radio Plus FM

La radio du Loir-et-Cher

écoutez le direct

Mobilisés pour défendre les libertés syndicales

Le Comité de défense du Loir-et-Cher pour les droits et libertés a appelé à un rassemblement devant le TGI de Blois mardi midi. Une mobilisation en soutien des 15 militants de la CGT cités devant le Tribunal de Bobigny pour l'affaire de la chemise arrachée d'Air France.

Syndicats (CGT, FSU, Solidaires) et mouvements politiques (PCF, JC, NPA, PG) et associatifs (Mouvement pour la Paix) composent l’essentiel de Comité qui a mobilisé une soixantaine de personnes devant le Tribunal de Grande Instance de Blois peu après midi. Alors que s’ouvre ce mardi à Bobigny le procès pour "violences" et "dégradations" de 15 syndicalistes encartés à la CGT dans l’affaire dite de "la chemise" du 5 octobre 2015, les manifestants réclament "la relaxe et l’amnistie pour les militants", ainsi que "le respect et le renforcement des droits, des libertés et de la démocratie".

Le rassemblement blésois a pris la forme d’un « barbecue revendicatif » devant la grille du TGI. "Au-delà de la situation des camarades d’Air France ou de Goodyear, nous défendons le droit de manifester, de contester et de résister contre les logiques des groupes et de ce gouvernement", commente Alain Guilmain, le secrétaire départemental de la CGT. Une nouvelle journée de mobilisation est déjà annoncée pour le 19 octobre, jour du procès en appel des salariés de Goodyear. La CGT affrètera un car pour Amiens au départ de Blois.

Par Nicolas Terrien | Publié le 27/09/2016

Partager