Radio Plus FM

La radio du Loir-et-Cher

écoutez le direct

La CGT lance sa campagne dans les TPE

Plus de 22 000 personnes travaillant dans des entreprises de moins de 11 salariés sont appelées à désigner leurs représentants syndicaux par vote électronique du 28 novembre au 12 décembre.

Lors des dernières élections dans les TPE en 2012, le taux de participation a plafonné à 12% dans la région. Pour le CGT, le premier enjeu est donc de mobiliser les salariés. "C’est d’autant plus important que les représentants élus siègeront dans une commission paritaire régionale qui devra défendre les intérêts des salariés des TPE", explique le secrétaire de l’Union départementale CGT, Alain Guilmain.

"Ce scrutin sera aussi un moyen de juger de la représentativité des syndicats", poursuit Sébastien Boulanger, secrétaire à l’organisation et à la vie syndicale. Cette fois, la CGT a choisi de présenter une liste de dix noms pour la région, dont trois issus du Loir-et-Cher (Kenza Belliard, Sarah Thibault et Philippe Cordat). "Une fois élus, ils s’auront que cinq heures par mois de détachement pour aller à la rencontre des 160 000 salariés des TPE de la région", ironise Alain Guilmain. Car la CGT ne renonce pas à sa vieille revendication, l’entrée de la représentation syndicale dans les Très Petites Entreprises.

Les 22 334 votants du Loir-et-Cher ont déjà reçu par courrier une lettre d’information, en attendant courant novembre celui contenant le protocole de vote électronique avec les codes utiles, et bien sûr les professions de foi. Ils auront du 28 novembre au 12 décembre pour voter. En attendant, la CGT promet une campagne de terrain.

Par Nicolas Terrien | Publié le 14/10/2016

Partager