Radio Plus FM

La radio du Loir-et-Cher

écoutez le direct

Les teknivaliers quittent Salbris

La musique des Sound system s'est tue lundi après-midi à 14h45 après trois jours de ce teknival qui a accueilli plus de 13 500 personnes au plus fort de l'événement. En début de soirée lundi, il restait encore moins de 3 000 teuffeurs sur le terrain de six hectares occupé illégalement sur le lieu-dit de La Sebillère à Salbris.

"C’un mouvement imprévisible qui a dépassé nos capacités d’action ordinaires, mais le niveau d’engagement a été très élevé", commentait sur place lundi après-midi, le directeur de cabinet du préfet de Loir-et-Cher Alain Brossais. Hormis les personnes chargées du démontage des appareils de son, les participants au Teknival 2016 ont quitté la Sologne.

Le dispositif de sécurisation des lieux se poursuivra jusqu’au départ des derniers teknivaliers, vraisemblablement dans la journée de mardi. Les forces de l’ordre continuent de réguler la circulation pour faciliter les départs, et opèrent également des contrôles. En milieu d’après-midi lundi, la gendarmerie faisait état de 100 personnes sous emprise de stupéfiants, et 5 sous état alcoolique.

Côté sanitaire, 73 personnes ont été prises en charge par le Poste Médical Avancé (PMA), dont 13 évacuées avec une personne en état d’urgence absolue vers le Centre Hospitalier de Blois. Il s’agit d’un jeune belge de 17 ans retrouvé inanimé dimanche, mais son pronostic vital ne serait plus engagé à cette heure. Les derniers teknivaliers quittent donc Salbris, au grand soulagement de son maire. "Il a fallu faire face à cet afflux dès vendredi, décrit Olivier Pavy, mais nous n’avons aucun dégât à déplorer. En revanche, beaucoup de salbrisiens ont été dérangés par les nuisances sonores".

Par Nicolas Terrien | Publié le 03/05/2016

Partager