Radio Plus FM

La radio du Loir-et-Cher

écoutez le direct

27 tués sur les routes de Loir-et-Cher depuis le début de l'année

C'est autant que sur l'ensemble de l'année dernière. Vitesse, alcool, stupéfiants, comportements inadaptés... Les forces de l'ordre relèvent un relâchement des automobilistes, et l'Etat en Loir-et-Cher lance une nouvelle campagne de prévention.

"Et vous, quel risque allez-vous prendre aujourd’hui ?" C’est la question que posent les pouvoirs publics dans une campagne de communication qui démarre auprès de tous les usagers de la route. Il faut dire que les chiffres de l’accidentologie sont mauvais en Loir-et-Cher, avec 27 tués, dont le dernier est un bébé de dix-huit mois la semaine dernière à Cour-Cheverny. 27 morts, c’est autant que l’ensemble de l’année 2015. Les accidents corporels sont en hausse de 16%, tout comme le nombre de blessés (4,6%). Mais derrière la froideur des statistiques, ce sont aussi – et surtout - des vies brisées...

"Nous observons clairement un relâchement dans le comportement des automobilistes, relève Yves Le Breton, le préfet de Loir-et-Cher, et la plupart des accident surviennent près du domicile, sur des itinéraires connus des victimes". Entre répression et prévention, l’objectif du représentant de l’Etat est clair : enrayer la spirale de l’accidentologie dans le département en visant tous les usagers de la route...

Ce mercredi matin, ce sont les jeunes qui ont été ciblés. Une opération pédagogique s’est déroulée devant plus de 600 apprenants des deux CFA de Blois. Une démonstration valant mieux qu’un long discours, des cascadeurs ont mis en scène deux crash-tests spectaculaires impliquant voitures et scooters. Les seniors seront également sensibilisés lors d’une action programmée pour le 12 octobre à Fontaine-les-Coteaux. "Chaque action est destinée à être comprise", insiste Yves Le Breton. Et pour ceux qui ne comprendraient pas, le "volet répressif" reste plus que jamais mobilisé...

Par Nicolas Terrien | Publié le 21/09/2016

Partager