Radio Plus FM

La radio du Loir-et-Cher

écoutez le direct

Dix jours après le Teknival, l'heure du bilan

La rave géante installée illégalement sur la commune de Salbris a réuni jusqu'à 15 000 teufers du 29 avril au 3 mai en Sologne. Une déferlante qui a nécessité le déclenchement d'un dispositif exceptionnel, au-delà des capacités opérationnelles du département. Bilan à froid...

« Durant quatre jours, j’ai eu l'impression d'avoir vécu sur un volcan », commente Olivier Pavy (réaction ci-dessous). Il faut dire que le maire de Salbris a vu plusieurs centaines de véhicules déferler sur sa ville le vendredi soir, en bloquant complètement la circulation pendant plus de deux heures.

Dès lors, les pouvoirs publics déploient leurs plans de gestion de crise : gérer les arrivées, veiller au bon déroulement du Teknival sur les quatre jours, évacuer le site, puis superviser le retour à la normale. Aucun incident notable n’a été relevé par les pouvoirs publics lors de ce Teknival dont on se souviendra encore longtemps à Salbris.

Par Nicolas Terrien | Publié le 13/05/2016

Partager