Radio Plus FM

La radio du Loir-et-Cher

écoutez le direct

Blois poursuit son déploiement de caméras de vidéosurveillance

Une nouvelle convention de partenariat a été signée ce lundi avec la police nationale, à l'occasion de la réunion plénière du Comité local de sécurité et de prévention de la délinquance (CLSPD). De nouvelles caméras vont être installées au carrefour Médicis et à la gare.

Un mois après l’incendie criminel du centre commercial Quinière, les partenaires du CLSPD se sont retrouvés pour une journée de plénière à l’Espace Quinière. Entre les bilans des actions de prévention et les conférences thématiques dans l’après-midi, la Ville de Blois a profité de l’occasion pour renouveler son partenariat avec la police nationale sur l’exploitation des images de vidéoprotection.

"Au regard des évolutions de l’urbanisme, nous avons redéployé un certain nombre de caméras ces deux dernières années", explique Yann Bourseguin, maire-adjoint de Blois chargé de la sécurité et de la tranquillité publique. Une trentaine d’appareils est déjà réparti sur la ville, dans des lieux définis en concertation avec les services de l’Etat.

Par cette convention, il s’agit aussi de définir les conditions d’utilisation des images notamment sur des manifestations, le contrôle des flux routiers ou même des enquêtes de police judiciaire : "Nous avons chaque année en 100 et 150 réquisitions du Parquet, précise Yann Bourseguin, certaines affaires n’auraient pas pu être élucidées sans les caméras".

Après Quinière et Vaslin de la Vaissière, de nouvelles caméras vont encore "fleurir" sur l’espace urbain, dont une d’ici la fin de l’année sur le carrefour Médicis. "C’est un axe de circulation stratégique entre le centre-ville et les quartiers ouest et nord". La passerelle de la gare devrait être dotée début 2017, et le déploiement se poursuivra vers le quartier Saint-Georges. "Nous implantons des caméras là où leur utilité est reconnue par tous", conclut l’adjoint au maire.

Par Nicolas Terrien | Publié le 05/12/2016

Partager