Radio Plus FM

La radio du Loir-et-Cher

écoutez le direct

Des jeunes engagés pour la sécurité de tous

50 élèves du collège de Mondoubleau intègrent les Cadets de la sécurité civile, un dispositif piloté par les ministères de l'Education Nationale et de l'Intérieur. Ils bénéficient d'un programme de formation dédié sur la base du volontariat.

Les attentats de janvier 2015 auront fait prendre conscience à bon nombre de jeunes de l’utilité de s’engager, alors que l’Etat, de son côté, s’interrogeait sur les moyens de mieux véhiculer les valeurs de la République et des démarches citoyennes. La création de ce programme, c’est une des réponses apportées à ces préoccupations. "L’objectif est de sensibiliser les collégiens aux risques qui nous entourent", explique Jean-Pierre Condemine, le préfet de Loir-et-Cher. Outre les risques et menaces (terrorisme, catastrophes naturelles), il s’agit aussi de prévenir les incidents de la vie courante (incivilités, accidents), car "s’engager pour la sécurité civile est un acte citoyen".

C’est ainsi que 50 élèves de 4ème et de 3ème du collège Alphonse Karr de Mondoubleau se sont portés volontaires pour intégrer les Cadets de la sécurité civile. Déjà expérimenté dans une dizaine d’établissements en 2015, ce dispositif s’étend sur tout le territoire, dont en Loir-et-Cher. "C’est un réel engagement, car tout se déroule en dehors du temps scolaire", précise Valérie Baglin-Legoff, la directrice académique des services de l’Education Nationale. En lien avec le Service Départemental d’Incendie et de Secours (SDIS), les jeunes visiteront des centres de secours, l’école des sapeurs-pompiers de Vineuil, des entreprises classées Seveso, et seront tous formés aux gestes de premier secours (PSC 1). "L’idée est aussi de créer des vocations en les incitant à s’engager comme sapeur-pompier volontaire", confie le préfet.

Par Nicolas Terrien | Publié le 26/01/2017

Partager