Radio Plus FM

La radio du Loir-et-Cher

écoutez le direct

Le recueillement face à l'horreur dans les rangs de la Police

Le double assassinat d'un couple de policiers à Magnanville (78) lundi soir plonge les forces de l'ordre dans un nouveau drame. Alors qu'un moment de recueillement est prévu à Blois demain mercredi, le syndicat Alliance exige une révision de la légitime défense.

Les policiers sont en deuil après le double assassinat d’un commandant de police des Mureaux et de sa compagne agent au commissariat de Mantes-la-Jolie lundi soir à Magnanville dans les Yvelines. L’acte terroriste ne semble guère faire de doute, et le forcené, Larossi Abballa, a été abattu lors de l’assaut du RAID. Une minute de silence sera respectée ce mercredi à midi dans toute la France, dont au commissariat central de Blois.

Le syndicat Alliance Police Nationale s’associe à ce deuil, et exige que les policiers continuent d’être armés, même lorsqu’ils ne sont pas en service. Une disposition qu’autorise à ce jour l’état d’urgence, mais qui n’a rien de permanent. Plus largement, le syndicat majoritaire dans la police demande une révision des règles de légitime défense.

Par Nicolas Terrien | Publié le 14/06/2016

Partager