Radio Plus FM

La radio du Loir-et-Cher

écoutez le direct

Les blésois vibrent avec les bleus !

300 personnes ont choisi de vivre la demi-finale France-Allemagne face à l'écran géant installé dans l'Espace Jorge Semprun jeudi soir. Les supporters blésois ont largement participé à la ferveur populaire, et attendent maintenant la finale !

Ils l’ont fait ! C’était chaud, mais c’est passé... Une entame de match sérieuse pour les français suivie d’une large domination allemande jusqu’au pénalty avant la pause transformé par Antoine Griezmann. "En fait, j’ai pas trop compris ce qui s’est passé", confie un spectateur sorti prendre l’air à la mi-temps. Mais peu importe, la France mène, et c’est finalement le plus important.

Le jeu reprend. Assis par terre devant l’écran, le public oscille entre frayeur face au pressing allemand ou soulagement face au sérieux de la défense française et des arrêts décisifs d’Hugo Lloris. "Allez, allez !" s’écrient les plus captivés dans les tentatives de percées des bleus dans une défense teutonne très compacte. Pour éviter toute polémique de « ugly win », il faut absolument marquer un but en cours de jeu.

Ce sera chose faite à la 72ème minute par "Grieeeeeezmann !" Cris, applaudissements, drapeaux au vent. Les spectateurs de la fan-zone de Semprun s’emballent pour le meilleur buteur de l’Euro avec six réalisations. Mais qu’elles sont longues ces vingt dernières minutes de jeu ! "Il faut tenir !" s'inquiète un homme affublé du maillot au nom du héros du match. Les allemands poussent, poussent encore, ratent de belles occasions. Encore quatre minutes de temps additionnel... Quand bien même. Déjà le public le sait, et entonne ce refrain que l’on n’avait pas entendu depuis bien longtemps, "On est en finale, on est en finale" !

Par Nicolas Terrien | Publié le 08/07/2016

Partager