Radio Plus FM

La radio du Loir-et-Cher

écoutez le direct

Le Loir-et-Cher soutient les JO 2024 à Paris

Athlètes, fédération d'équitation et élus se mobilisent dans le département pour soutenir la candidature de Paris aux Jeux Olympiques de 2024. Le Parc Equestre Fédéral de Lamotte-Beuvron pourrait s'inscrire dans les sites équestres avec des retombées importantes pour le territoire.

En attendant "made for sharing", "Tous derrière Paris !" C’est le mot d’ordre ce vendredi matin sur le site du Parc Equestre Fédéral qui accueille aussi le siège de la Fédération Française d’Equitation (FFE). "La candidature de Paris est portée par les athlètes avec l’appui des fédérations et une vraie dynamique s’installe", explique Serge Lecomte, le président de la FFE. Car Paris rêve des Jeux, 124 ans après la 2e olympiade de l'ère moderne en 1900 sous l’impulsion de Coubertin. Pour ne pas rééditer la cruelle désillusion de 2012 et pour écarter Los Angeles d’ici le 13 septembre, la France souhaite montrer l’image d’un peuple uni derrière ce projet.

Message reçu par certaines collectivités en Loir-et-Cher. Les communes de Mer, Chouzy-sur-Cisse, Lamotte-Beuvron et La Ferté-Imbault ont déjà voté un vœu dans ce sens, et le Conseil départemental a fait de même à l’initiative de Pascal Bioulac. "C’est vrai que cela peut paraitre anodin, mais il faut mettre toutes les chances de notre côté, de plus, les résultats de Rio ont rayonné sur le Loir-et-Cher", indique le conseiller départemental et maire de Lamotte. A Nicolas Perruchot de poursuivre. "Le sport est un grand vecteur d’image et les retombées économiques et touristiques peuvent être importantes pour le département".

Car le Loir-et-Cher est à seulement deux heures de Paris, et le département compte bien jouer cette carte avec un atout : les installations du Parc Equestre Fédéral. "C’est Paris qui porte la candidature, rappelle Serge Lecomte, mais le site de Lamotte pourrait accueillir la base arrière des cavaliers". En effet, les épreuves équestres devraient se dérouler à Versailles. "Les Jeux en France, j’en rêve !" déclare Karim Laghouag. Le champion olympique de Concours Complet d’Equitation à Rio en août 2016 pousse la candidature parisienne derrière Tony Estanguet. Le CIO fera part de son choix entre Paris et Los Angeles le 13 septembre 2017.

Par Nicolas Terrien | Publié le 06/04/2017

Partager