Radio Plus FM

La radio du Loir-et-Cher

écoutez le direct

Toujours pas de petit panda à l'horizon !

"Pour l'instant, aucun signe supplémentaire ne permet de confirmer une gestation", indique le ZooParc de Beauval. Depuis la fin mai, un changement de comportement de Huan Huan, la femelle panda, laisse pourtant croire à l'arrivée d'un heureux événement.

Trois semaines après avoir enregistrer des signaux encourageants, beaucoup s’interroge sur l’état de Huan Huan. « Nous sommes toujours dans cette phase stable du palier hormonal, d’attitude renfermée et apathique et de baisse d’appétit », déclare le zoo de Saint-Aignan. Les échographies se poursuivent au rythme de deux par semaine afin de détecter la présence d’un éventuel fœtus. Les dosages hormonaux aussi s’enchaînent.

Deux soigneuses chinoises arrivent ce samedi sur le ZooParc de Beauval qui attend maintenant la chute de la progestérone d’ici deux semaines, ce qui sera le signe d’une naissance rapide... soit la fin d’une fausse gestation. Dans le premier cas, la gestation n’est visible par échographie que trois semaines avant la naissance ! En effet, un panda ne pèse que 150 grammes lors de sa venue au monde. Fin juin ? Début juillet ? Difficile d’avancer des certitudes à ce stade, mais quel événement si un -voire deux- minuscule(s) panda(s) pointai(en)t le bout de son (leurs) museau(x) !

Par Nicolas Terrien | Publié le 17/06/2016

Partager